lundi 8 décembre 2014

Secrets maritimes du XX siècle - RMS Lusitania

R.M.S Lusitania



Le Royal Mail Steamer Lusitania est un paquebot transatlantique de la Cunard Line. Sa création fut décidée le 9 Juin 1904 par Lord Inverclyde. Il est lancé à 12h 30 le 7 Juin 1906, soit 2 ans après la pose de sa quille. 

Le Lusitania est, à sa construction, le plus grand paquebot du monde. Il mesure 239, 8 mètres de long pour 26, 82 mètres de large (maître-bau). Il est également le navire le plus rapide jamais construit puisqu'il navigue à la vitesse vertigineuse de 25 nœuds en vitesse de croisière (autrement dit, à peu près 46 km).


A bord du transatlantique se trouve multitude de services. Entre le café-véranda, le grand salon de première classe, ou bien le chenil, la vie à bord est fabuleuse. 3000 personnes peuvent embarquer, équipage et passagers compris. 


La Première Guerre Mondiale éclate en 1914. Alors que le naufrage du Titanic, dont le naufrage à eu lieu deux ans auparavant, tombe dans l'oubli, multitude de navires, qu'ils appartiennent à la White Star Line, ou à la Cunard, sont réquisitionnés par la Royal Navy en navires de guerre. Le R.M.S Mauretania, navire-jumeau du Lusitania, est converti en croiseur-auxilière, alors que le R.M.S Britannic (navire-jumeau du Titanic) sera converti en navire hôpital. Le Lusitania, lui, continue ses traversées de l'Atlantique. 


Son dernier voyage à lieu le 1er Mai 1915. Quelques jours auparavant, l'Allemagne prévient les Anglais que tout navire se trouvant dans les eaux entourant l'Angleterre serai coulé par les sous-marin. Malgré cela, nombre d'américains embarquent sur le navire, qui doit atteindre Liverpool en Angleterre dans une semaine. 
Le R.M.S Lusitania voit disparaître les côtes américaines pour la dernière fois, et prend la route du Nord. Son commandant ne fais pas attention aux avis de sous-marins signalés sur sa route. Toutefois, le navire avance à la vitesse de 15 nœuds au large de l'Irlande, vers 14h 10. Tout-à-coup, une traînée blanche apparaît à Tribord du navire. "Torpille à Tribord !!" hurle l'officier du navire. 
Avant même que quiconque ai pu faire un geste, une explosion retentit au niveau de la première cheminée. L'explosion est telle que toutes les verrières du navire et la vaisselle se brise. En quelques minutes, la proue du navire s'enfonce tandis que le navire gîte sur Tribord. 
Alors que tout semble perdu, une deuxième explosion, encore plus sonore et puissante que la première, retentit en faisant trembler le navire de toute part. Le R.M.S Lusitania vit ses derniers instants. Les canots ne peuvent êtres mis à l'eau en raison de l'inclinaison du paquebot. Les cheminées tombent unes à unes, écrasant les passagers. Les canots dévalent le pont des embarcations et écrasant aussi des passagers. La poupe du navire se dresse à la verticale. Sur elle, plus de 500 passagers sont toujours là, à glisser ou à tenter de s'accrocher. Finalement, elle glisse vers la mer, entraînant avec elle 1198 personnes. Femmes, enfants et hommes. Seuls 764 rescapés sont sauvés. 178 de première classe, 374 de seconde classe et 239 de troisième. A cela s'ajoute les 404 membres d'équipage sauvés.

Le naufrage du Lusitania, qui fait autant de victimes que celui du Titanic tombe pourtant dans l'oubli. En effet, le Titanic aillant coulé en 1912, soit 2 ans avant la Grande Guerre, retient plus l'imaginaire, notamment car rien ne présageait sont naufrage. L'épave du R.M.S Lusitania est explorée par James Jarrat en 1935, puis plus récemment par John Light en 1960. Les dernières explorations sont effectuées par Robert Ballard (qui découvrit l'épave du Titanic) en 1993. Il en tire un plan complet du site de l'épave, et determine sa disparition. 
   L'épave du R.M.S Lusitania, très endommagée.









Conséquences politiques et sociales :

Le naufrage du Lusitania fait grand bruit dans la presse mondiale. Les Anglais et les Américains saisissent l'occasion pour qualifier les Allemands de "barbares". Le naufrage sera d'ailleurs une des raisons pour lesquelles les Etats-Unis entreront en guerre en 1917 puisque nombre de passagers du paquebot étaient Américains.
Toutefois, situé dans une grande période de trouble, le naufrage ne fait pas autant de "succès" que celui du Titanic, et tombe peu à peu dans l'oubli. 
Le R.M.S Lusitania fut le paquebot le plus rapide de son temps, un des plus luxueux, et restera dans les mémoires des marins pour longtemps encore.

L'Albin d'Albion